17– 20 Octobre 2016

Symposium de Recherche sur les Minéraux du Développement

 

 


Afrique centrale/Congo


 

 

 

Vingt et un décideurs Africains, des universitaires et des praticiens du développement se sont réunis au siège de la Commission de l'Union Africaine à Addis-Abeba, du 17 au 20 octobre, pour rédiger un projet de loi type pour l'exploitation minière et minière des « Minéraux du Développement» et pour développer une livre édité par plusieurs auteurs sur les Minéraux de Développement en Afrique. Les participants ont représenté l'Algérie, le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Ghana, le Mozambique, la Namibie, le Nigeria, la Sierra Leone, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, l'Ouganda et le Zimbabwe.

Le plan de développement sur 50 ans de l'Union Africaine - Agenda 2063 - définit une vision de la transformation structurelle de l'Afrique par une industrialisation verte. L'Aspiration 1 de l'Agenda souligne l'importance de l'enrichissement des ressources naturelles, de la fabrication, de l'industrialisation et de l'ajout de valeur en Afrique, ainsi que l'augmentation de la productivité et de la compétitivité. Bien que le discours mondial se concentre sur les défis de développement auxquels sont confrontés les pays africains riches en ressources en raison des fluctuations cycliques des prix des métaux de grande valeur, associées à une mauvaise gouvernance sectorielle, les minéraux les plus nécessaires au développement transformationnel et moins sensibles aux forces du marché mondial s'intègrent nettement pour le continent.

Les Minéraux du Développement et matériaux extraits, transformés, fabriqués et utilisés à l'échelle nationale et régionale, dans des secteurs comme la construction, la fabrication et l'agriculture. Les minéraux du Développement comprennent les matériaux de construction, comme le sable, le gravier et le ciment, les Minéraux industriels tels que la bentonite, le gypse et le talc, des pierres de cote telles que le marbre, le granit et l'ardoise et les pierres semi-précieuses, comme le grenat. En favorisant l'activité industrielle locale, le Programme en faveur des Minéraux du Développement contribue grandement au développement économique local grâce à la création d'emplois, des entreprises et de nouvelles compétences.

Le rassemblement des praticiens africains a utilisé un format « book sprint» pour rédiger la loi modèle et développer le livre édité par plusieurs auteurs. Les participants ont cherché à réclamer le rôle majeur que ces minéraux peuvent jouer dans le développement économique de l'Afrique et à combler une lacune dans la couverture du secteur dans les lois minières africaines.

Le Book-Sprint a été organisé sous les auspices de l'Atlas de la Législation Minière en Afrique, un partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale, le Fonds africain de soutien juridique et la Commission de l'Union africaine, ainsi que le Programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement, un partenariat entre le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, l'Union Européenne et le Programme des Nations Unies pour le Développement.

 

 

Droit d’auteur © 2019 PNUD. Tous droits réservés. Conçu par miscelaneo.net