15 – 16 Juillet 2015

Atelier de Lancement : Programme ACP - UE pour les minéraux de développement

 

 


Bruxelles/Belgique


 

 

 

L'atelier de lancement s'est tenu à Bruxelles le 15 et 16 juillet 2015 et a réuni un groupe varié de plus de 70 intervenants dont les représentants de 21 pays ACP, les organisations internationales, les partenaires bilatéraux, les organisations professionnelles des petits opérateurs miniers et carriers, les chambres des mines, organisations régionales et institutions spécialisées ainsi que des organisations de la société civile actives dans le domaine des Minéraux du Développement.

Cet atelier a servi de forum de consultation entre les intervenants clés du secteur minier, contribuant à des échanges enrichis et au partage d'informations sur le rôle des minéraux industriels, matériaux de construction, des pierres de taille, et des pierres semi-précieuses dans l'agenda de développement des pays de la région ACP. Les participants ont affirmé leur engagement pour l'appui des activités du Programme au niveau régional et au niveau pays dans leurs capacités diverses, en ligne avec leurs rôles dans le secteur minier.

Après les consultations multilatérales avec le Secrétariat ACP et l'UE, les objectifs spécifiques de l'atelier ont été définis comme il suit :

  • Identifier les approches, les outils de développement des capacités les plus appropriées ainsi que les potentiels institutions partenaires pour chacun des domaines ciblés dans l'initiative
  • Evaluer les expériences d'initiatives similaires visant le secteur des Minéraux de Développement dans les pays ACP ou ailleurs
  • Identifier les domaines de partage des connaissances et de collaboration ainsi que les mécanismes possibles pour y arriver.
  • Définir les partenariats et collaborations, notamment avec les organisations régionales
  • Recueillir des informations sur l'exploitation des Minéraux du Développement à petite échelle des dans les pays ACP
  • Présenter le concept de l'initiative, le format et le déroulement
  • Présenter un projet de document d'information sur les Minéraux du Développement dans les pays ACP et recueillir de plus amples commentaires et observations pour compléter l'étude

The inception workshop participants strongly welcomed the initiative, which they considered very timely and useful to support a sector that has not received a lot of international attention and is key for the local and national economies of the ACP.

Les participants à l'atelier de lancement du projet ont vivement salué l'initiative, qu'ils ont jugé très opportun et utile pour soutenir un secteur qui n'a pas reçu beaucoup d'attention mais qui est pourtant essentiel pour l'économie locale et nationale de l'ACP.

Les participants ont cependant exprimé la crainte que le terme minéraux et matériaux de faible valeur (MMFV) peut avoir des connotations négatives, tout en s'inscrivant contre l'utilisation de ce terme pour décrire le programme. Les minéraux industriels, matériaux de construction, les pierres de taille, et les pierres semi-précieuses, sont désignés comme "faible valeur" par les géologues économiques en raison du faible rapport prix-masse et leur valeur relativement faible sur le marché mondial des matières premières. Il y avait une perception largement répandue à l'atelier que "faible valeur" implique que ces produits ne sont pas importants pour le développement tandis que la réalité est tout autre. Les soit-distants matériaux et minéraux de "faible valeur" fournissent des intrants essentiels pour le développement économique national (infrastructure, industrie, construction et agriculture, pour ne citer que quelques-uns) et ont le potentiel d'être d'une grande valeur en termes de développement national. Certains participants avaient également avancé que le terme "faible valeur" pourrait renvoyer à une vue colonialiste du fait des préférences aux minéraux exportés pour la consommation des économies développées (soi-disant) minéraux de forte valeur, plutôt que des minéraux et des matériaux qui sont importants pour le développement local et national. L'équipe du programme a donc été invitée à adopter une formulation alternative pour ce sous-secteur minier.

Par conséquent, ces réactions ont conduit à l'adoption de « Programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement » comme diminutif du programme tel que convenu par consensus par les trois partenaires du programme - Secrétariat ACP, UE et PNUD. Pour réinitialiser le débat et se défaire de la connotation péjorative associée à l'appellation minéraux de "faible valeur", le Programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement utilise également « Minéraux du Développement » pour désigner ces minéraux. Chaque minéral ou matériaux a un lien étroit avec le développement économique, social et humain. Continuer à négliger la valorisation et le suivi des minéraux industriels, matériaux de construction, des pierres de taille et des pierres semi-précieuses peut inhiber le développement endogène de l'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, et perpétuer les problématiques environnementales, sociales et économiques du secteur.

 

Retrouvez le Rapport complet ici

 

 

Droit d’auteur © 2019 PNUD. Tous droits réservés. Conçu par miscelaneo.net